J'exulte, mes pieds ne touchent plus terre. Je vais enfin avoir une possibilité de vendre mes premières paires de boucles d'oreilles et mes premières créations. Depuis que j'ai commencé à remplir ma boîte avec de petites merveilles destinées à orner des oreilles et des étagères étrangères, J'espérais secrètement qu'un jour ma mère me proposerait une petite place sur le stand qu'elle tient à chaque demi-lune avec une autre artisane, sur le grand marché de Calabca.

Hier soir, alors qu'elle venait de terminer une cape très ouvragée, elle m'a regardée avec insistance refermer ma boîte avec tout ce qu'elle contenait. Et elle m'a demandé si je voulais exposer quelques objets avec elle. Plus tard dans la soirée, quand la nuit fut tombée, j'ai été m'asseoir au pied du grand olivier qui est devant notre demeure et j'ai contacté Nerakhme. Je ne pouvais pas attendre le lendemain matin pour lui annoncer cette nouvelle. Je sais qu'elle m'a entendue et j'ai ressenti toute la joie qu'elle éprouve pour moi et qu'elle m'a envoyée.

Je sais déjà que les dernières boucles d'oreille que j'ai fabriquées seront les premières que je poserai sur le stand. Parce qu'elles sont chargées de symboles liés à la prospérité. En Atalantide, nous disposons de différents moyens pour échanger des biens et des services, mais le plus courant depuis plusieurs centaines de révolutions de Gaïa sont de petits disques métalliques, en or, en argent, en orichalque ou parfois d'autres métaux, sur la plupart desquels sont gravés une image de Poséïdon. Chacun de ces petits disques possède une valeur bien définie et permet qu'un échange soit juste lorsque le troc est impossible.

Les dernières boucles d'oreilles que j'ai fabriquées sont justement constituées notamment par deux disques. C'est en en passant devant la table où ma mère pose ses travaux d'aiguille, que je suis tombée il y a quelques jours sur une série de disques en or martelés. Ils étaient censés orner un sac que doit fabriquer ma mère pour le professeur d'histoire universelle de mon école. Mais apparemment, ils sont trop petits et ma mère en a commandé une autre série à Adei. Ma mère m'a autorisé à les récupérer et avant même qu'elle les ait mis dans ma main, j'avais déjà visulaisé le modèle que j'allais créer avec. Et à chaque fois que je les touche, je sens la prospérité venir vers moi.

CIMG0963

Disques de prospérité

Descriptif: Disques métalliques dorés, disques turquoises fantaisie, perles de verrre turquoises, 6 € montés en crochets, 7€ montés en clips (hors frais de port).

CIMG0988