07 novembre 2009

Promenade sur la plage de Calabca

Je m'appelle Ankha et je viens de fêter ma seizième révolution de Gaïa. Je vis avec mes parents et mon jeune frère Bixen à l'ouest de Poseidia, l'Ile principale de l'archipel de l'Atalantide. Je n'avais jamais tenu de journal jusqu'ici, parce que je n'en avais jamais vu l'utilité. Ni ressenti le besoin Mais pour mon seizième anniversaire, mon père m'a offert une grande boîte en bois qu'il a fabriquée lui-même et ma mère y a glissé des pages d'un parchemin incroyablement fin et lisse. Au parchemin, je confierai mes secrets et dans... [Lire la suite]
Posté par Atalantide à 09:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 novembre 2009

Reflets de soleil dans l'océan

Depuis que j'ai reçu ma belle boîte en bois et les parchemins, mon frère Bixen se moque de moi à chaque fois qu'il me voit l'ouvrir. Il sait parfaitement ce que j'ai en tête et ce à quoi je destine tout ce que je met dans la boîte. Il pense que je me fais des illusions. Et j'ai bien l'intention de lui prouver qu'il se trompe. Je suis en dernière année d'études secondaires à Calabca et si j'obtiens mon diplôme à la fin de l'année, mon rêve est d'intégrer l'Académie d'artisanat traditionnel d'Atalantide. Mais ces études sont... [Lire la suite]
Posté par Atalantide à 09:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2009

La compagne du voyageur

Vous l'avez peut-être déjà compris en lisant mes premiers parchemins, mais à Calabca, il y a beaucoup d'artisans. En fait, le village est réputé pour attirer une partie des meilleurs de l'île de Poseidia. Et le marché, qui s'étale sur la grande place près du port, est le plus réputé de la région. On y vient de loin pour faire des achats, vendre ses réalisations et aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été fascinée par ce marché. Petite, j'y allais avec ma mère, qui craignait toujours de me perdre, tant je m'arrêtais à... [Lire la suite]
Posté par Atalantide à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 novembre 2009

La dame de Cliteia

Il y a quelques jours, j'ai fait un rêve. Oui, je sais, tout le monde fait des rêves. Sauf que les miens ont presque toujours une signification. Et correspondent à une réalité présente ou parfois une réalité future. En d'autres termes, il m'arrive de voir l'avenir. Et plus le temps passe, plus cela arrive souvent. En Atalantide, ce genre de dons est assez courant. Mais pas dans ma famille. Les scientifiques Atalantes ont déterminé depuis des générations que comme beaucoup d'autres talents, la capacité à voir dans l'avenir... [Lire la suite]
Posté par Atalantide à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 novembre 2009

Disques de prospérité

J'exulte, mes pieds ne touchent plus terre. Je vais enfin avoir une possibilité de vendre mes premières paires de boucles d'oreilles et mes premières créations. Depuis que j'ai commencé à remplir ma boîte avec de petites merveilles destinées à orner des oreilles et des étagères étrangères, J'espérais secrètement qu'un jour ma mère me proposerait une petite place sur le stand qu'elle tient à chaque demi-lune avec une autre artisane, sur le grand marché de Calabca. Hier soir, alors qu'elle venait de terminer une cape très ouvragée,... [Lire la suite]
Posté par Atalantide à 10:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 décembre 2009

Les états d'âme de Nerakhme

Longtemps ma main est restée au dessus du parchemin sans que je puisse tracer un signe. Cela fait des jours que je me demande si je dois raconter cela à mon journal, c'est tellement personnel, tellement douloureux et surtout tellement difficile de raconter que je ne sais pas par quel bout le saisir. Mais quel intérêt de tenir un journal, si ce n'est pas pour tout lui confier. Mais ce qui est arrivé à Nerakhme dépasse tellement ma compréhension que je ne sais plus que penser. Et pourtant, de tout le village, je suis peut-être... [Lire la suite]

21 décembre 2009

Le noeud d'orichalque de Boudicca

Il y a une demi-lune, j'ai rêvé d'une civilisation étrange, qui s'était développée au delà de l'Océan qui nous sépare des grandes terres orientales. Ce monde ne correspondait en rien à l'histoire de Gaïa. Ni à aucun des peuples qui vivent au delà de l'archipel et dont on nous enseigne parfois les coutumes. Peut-être est-ce une civilisation du futur. Il m'arrive de faire des rêves prémonitoires, mais ils concernent généralement ma famille, mes proches, ou quelque chose de familier. Le plus étrange dans cette civilisation, c'est... [Lire la suite]
21 janvier 2010

L’appel sacré des dauphins

L’une des choses que je préfère au monde, est la sensation de l’eau sur ma peau. La plupart des Atalantes –surtout ceux qui ont la chance d’habiter près de l’océan comme moi- apprennent à nager dès leur plus jeune âge. Moi-même, je n’était âgée que de quatre révolutions de Gaïa lorsque mon frère Bixen a guidé mes premières évolutions aquatiques, dans une petite crique protégée, pas très loin de la petite maison que nous habitions à l’époque. Depuis, mes parents ont fait construire une demeure en pierre rouge nettement plus... [Lire la suite]
11 février 2010

Aube festive et multicolore à Calabca

Le moment que j'attendais depuis plus d'une lune est enfin arrivé. Hier, ma mère m'a emmenée avec elle exposer au marché artisanal de Calabca. Nous sommes parties au lever du jour avec toutes nos marchandises soigneusement emballées. Lorsque nous sommes arrivées sur la place du marché, l'activité bourdonnait déjà. Il y avait là Khestos et ses magnifiques flacons de verre de toutes tailles et de toutes formes. Il y avait des étoffes magnifiques devant lesquelle ma mère s'est arrêtée un instant et qu'elle s'est promise d'examiner... [Lire la suite]
Posté par Atalantide à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 février 2010

Quand Kemit s'éveillera

Lorsque mon frère Bixen revient de ses longs voyages, c’est évidemment un bonheur de le retrouver. Mais je ressens également à chaque fois une joie de petite fille, à le regarder déballer les maints trésors qu’il rapporte. D’autant plus qu’il y a très souvent un petit cadeau, voir plusieurs pour sa chère petite sœur. Mais cette fois, ce qu’il a rapporté a dépassé tout ce que nous avions vu. Sur le vaisseau d'Igon, le négociant pour lequel il effectue les tournées les plus lointaines, Bixen a visité pour la première fois les terres... [Lire la suite]